Samedi j’ai longé les «Opiès*»  entre Eyguières et Aureille. Avant d’habiter Marseille, c’était un lieu où j’allais souvent me promener, me ressourcer. La lumière y était chaque fois exceptionnelle.
J’ai retrouvé dans mes archives, deux photographies que j’aime beaucoup et qui reproduisent bien l’ambiance parfois surnaturelle du lieu. Elles ont été prises avec un vieux Rolleiflex que l’on m’avait prêté.
(* Opiès signifie Alpilles en provençal. C’est le point culminant du massif des Alpilles)

Opies1

Les Opiès - © Marie-Anne Hauth





opies2

Les Opiès - © Marie-Anne Hauth